CHALEUR FATALE

SEM ENERGIES HAUTS-DE-FRANCE
Home  /  Énergies renouvelables  /  Chaleur fatale

Certains processus de production industrielle consomment beaucoup de chaleur (sidérurgie, cimenterie, raffinerie, papèterie, etc.). On considère que seul 35 à 40 % de l’énergie consommée est utilisée pour le procédé de fabrication et que plus de 60 % de l’énergie est “perdue”. Mais une partie de cette chaleur non utilisée peut être récupérée et servir d’autres desseins, on parle de récupération de la chaleur fatale.

Cette récupération de chaleur peut servir en interne, c’est-à-dire à l’usage propre de l’entreprise et rester dans un circuit fermé, ou avoir une valorisation externe et servir à d’autres industriels ou à un territoire, via un réseau permettant la distribution de la chaleur aux usagers. Si les températures de la chaleur récupérée le permettent, elle peut aussi, éventuellement, servir à fabriquer de l’électricité.

La région des Hauts-de-France est particulièrement concernée par cette énergie de récupération du fait d’une activité industrielle encore très présente sur certains secteurs et d’un potentiel de récupération de ces gisements de chaleur fatale important.

Vous êtes porteur de projet ?

54f23c2cc7720628995ecae5786534e90000000000000000